Kangourou sauvage du parc national de la vallée de l'Avon en Australie occidentale (image en stock)
Légende de l’image Aucun vestige du kangourou n’a été trouvé (photo en stock)

Un loup aurait pris un kangourou privé dans le jardin d’une famille à Balen, dans le nord-est de la Belgique.

Jan Loos, un expert en loup, a été appelé à la propriété par les propriétaires et a déclaré qu’il avait trouvé des empreintes de loup sur les lieux.

M. Loos a déclaré à l’AFP que le kangourou est « probablement mort » après avoir été mangé par l’animal. Il a déclaré qu’un deuxième kangourou avait également été blessé dans l’attaque.

Les loups sauvages vivaient autrefois dans une grande partie de l’Europe continentale, mais leur nombre a été épuisé par la chasse.

Ces dernières années, les observations d’animaux ont augmenté et en 2018, une a été enregistrée en Belgique pour la première fois depuis plus de 100 ans.

  • Les loups retournent aux Pays-Bas
  • Récompense offerte pour un loup disparu
  • Un homme sauve un loup sauvage de la glace

M. Loos, directeur d’un centre pour les loups et la faune sauvage appelé Landschap, a déclaré qu’il croyait qu’un animal nommé August pourrait être à l’origine de la disparition de l’animal.

Map

Le loup a été repéré en train de traverser une frontière voisine en Allemagne et est connu pour errer dans la région, a-t-il déclaré.

« J’ai trouvé des empreintes de loup, donc c’est sûr que c’est un loup, mais nous ne sommes pas sûrs à 100% de quel loup », a-t-il déclaré à l’AFP.

L’expert a déclaré que les loups locaux mangeaient généralement des animaux comme des sangliers et des cerfs, mais la taille d’un kangourou aurait facilité son transport.

Aucun reste du kangourou n’a été retrouvé, a ajouté M. Loos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *