Les boutons de fièvre, également appelés ampoules de fièvre, sont une nuisance et un inconvénient pour la plupart des gens, mais peuvent être traités facilement. Cependant, les personnes dont le système immunitaire est faible peuvent avoir des problèmes. Bien que les plaies elles-mêmes soient des irritations mineures, les symptômes du virus qui les provoque peuvent apparaître n’importe où ailleurs dans le corps si le système immunitaire est faible. Votre médecin vous avertira si une condition médicale ou un traitement peut affaiblir votre système immunitaire et si les ampoules de fièvre sont plus que de simples plaies gênantes.

Pourquoi les boutons de fièvre sont-ils graves?

Pour la plupart des gens, les boutons de fièvre ne sont pas un problème sérieux. Huit personnes sur dix ont le virus de l’herpès simplex de type 1 (HSV-1), qui provoque des amas de petites plaies avec du liquide sur ou près des lèvres. Pour la plupart des porteurs du virus, les boutons de fièvre sont le seul symptôme, et les plaies deviennent généralement des croûtes qui disparaissent après environ une semaine.

Cependant, si vous avez un système immunitaire déprimé, les choses ne sont pas si simples. Selon la clinique Mayo, la réponse d’un système immunitaire déprimé peut ne pas contrôler le virus au stade du bouton de fièvre et les symptômes peuvent se propager au bout des doigts, aux yeux, à la peau et aux organes tels que le cerveau ou la moelle épinière.

Qui est à risque de boutons de fièvre?

Les porteurs du HSV-1 sont à risque de complications des boutons de fièvre s’ils ont des problèmes médicaux ou suivent des traitements qui affaiblissent le système immunitaire, selon la clinique Mayo. Les patients qui prennent des médicaments anti-rejet d’organes après une greffe ou qui subissent une chimiothérapie pour traiter le cancer ont un système immunitaire déprimé, de sorte que les boutons de fièvre peuvent devenir une maladie plus grave. De même, les personnes en état d’immunosuppression, telles que les victimes de brûlures graves et les personnes infectées par le VIH, devraient surveiller attentivement leur santé si elles perçoivent l’apparition de boutons de fièvre. Les personnes atteintes d’eczéma sont une autre catégorie de patients à risque.

Traitements des boutons de fièvre

Les symptômes d’une épidémie de boutons de fièvre surviennent généralement avant les plaies elles-mêmes, vous pouvez donc essayer d’arrêter le virus à ce stade précoce avec plusieurs traitements. Si vous remarquez une sensation de picotement ou de brûlure, ou si vous remarquez une rougeur ou un gonflement autour des lèvres, demandez à votre médecin ou à votre dentiste des médicaments antiviraux, tels que le famciclovir, l’acyclovir et le valacyclovir, qui peuvent prévenir le développement de boutons de fièvre.

Une fois le bouton de fièvre apparu, il peut être traité avec des crèmes en vente libre ou appliquer une compresse froide sur la zone touchée pour guérir plus rapidement. Pour soulager l’irritation causée par les boutons de fièvre, utilisez de puissants analgésiques oraux pour les boutons de fièvre et les ulcères buccaux. N’oubliez pas de vous laver les mains avec du savon et de l’eau chaude avant et après avoir touché les boutons de fièvre pour prévenir les infections secondaires et réduire la propagation du virus.

Quand un bouton de fièvre est-il grave?

Sans traitement, les boutons de fièvre devraient disparaître dans les 10 à 14 jours. Si votre système immunitaire est affaibli, il est important de contacter votre médecin si vous avez des boutons de fièvre. Parlez également à votre médecin de famille si vous avez des boutons de fièvre depuis plus de deux semaines et que vous présentez des symptômes tels que fièvre, éruption cutanée, salivation, difficulté à avaler ou taches blanches sur la langue et le toit de la bouche.

Les boutons de fièvre sont-ils nocifs? Un simple bouton de fièvre n’est pas un problème en soi, mais si le virus qui l’a provoqué apparaît ailleurs dans le corps, il pourrait entraîner une maladie grave. Si vous pensez que votre système immunitaire est affaibli et que vous ressentez cette sensation de picotement connue qui signale l’apparition de boutons de fièvre, discutez avec votre médecin de la meilleure façon de procéder.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *